Créer un verger familial

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Présentation

La plantation d’arbres fruitiers fait souvent écho à des émotions, souvenirs d’enfance, éveil des sens, besoin de sécurité, plaisir du « fait soi-même »…

Produire soi-même, maîtriser son approvisionnement, être sûr de la sécurité alimentaire que l’on offre à ses proches, faire profiter de sa production voisins, amis et membres de la famille…manger sain. C’est tellement meilleur!!!

En plus de ces motivations, l’aspect économique est souvent à prendre en considération. En effet, une fois en production, votre verger vous fera réaliser de vraies économies.

Oui mais… la constitution d’un verger est un réel investissement qui peut faire peur si on n’est pas sûr de réussir.

C’est le retour à la nature, de plus en plus d’amateurs souhaitent produire leurs propres fruits, et à juste raison car rien n’est meilleur que les pêches, poires ou cerises cueillies sur la branche de l’arbre et mûres à point. Pour obtenir les fruits d’un bon verger, la plantation fruitière doit être envisagée avec le plus grand sérieux. Bien plus qu’un travail inutile, c’est un gaspillage que de planter des arbres dans des terrains qui ne leur conviennent pas, où ils vont végéter médiocrement.

.

.

Une rangée de pommiers en demi-tige et en gobelet ouvert

Une rangée de pommiers en demi-tige et en gobelet ouvert

.

poiriers en croisillon

poiriers en croisillon

.

.

pommier en palmette horizontal

pommier en palmette horizontal

.

Pommier trop chargé en fruits

Pommier trop chargé en fruits, il faut étayer

.

la mirabelle de Lorraine

la mirabelle de Lorraine

.

pommier en double U

Pommier en double U

.

Vigne en forme de cordon horizontal bilatéral et en système thomery

Vigne en forme de cordon horizontal bilatéral et en système Thomery

.

Poirier en palmette oblique.

haie fruitière de pommiers MM 106 en axe

Haie fruitière de pommiers MM 106 en forme axe

.

Prunier mirabelle en gobelet ouvert

Floraison mirabelle de Nancy en gobelet ouvert.

.

.

Quelle Exposition

Le climat local du futur verger a une très grande importance. Les couloirs trop exposés à des vents violents sont à éviter. L’implantation d’un rideau brise-vent ou d’une haie avec des végétaux indigènes peut être une solution à ce problème. En hébergeant notamment de nombreux oiseaux et des insectes utiles pour le verger, la haie présente un intérêt pour l’écosystème, car la faune qu’elle héberge est variée et équilibrée. Plantée en lisière du verger, la haie brise vent ralentit la vitesse du vent sur une distance égale entre 10 et 15 fois, sa hauteur, créant un microclimat.

Il faut aussi veiller à l’ensoleillement, et repérer la trajectoire du soleil et le déplacement des ombres portées sur le sol. Il est important de planter les arbres à noyaux (Cerisiers, pêcher, abricot) dans les expositions les plus chaudes. Le plein soleil est nécessaire pour faire mûrir les fruits mais aussi pour réduire les risques de maladies cryptogamiques comme la tavelure et l’oïdium (blanc). Il faut aussi tenir compte du relief car l’air froid qui coule vers les vallées gèle les fleurs hâtives des abricotiers, pêchers, poiriers, pruniers,… Dans les fonds de vallée, sujets aux gelées de printemps plantez des variétés à floraison tardive. L’exposition doit donc être prise en compte si l’on ne veut pas voir les plantes se déprécient.

.

IMG_1764

.

Cerisier demi-tige en floraison..

haie fruitière avec diverse formes de palmettes et espaliers au verger famillial

Haie fruitière avec diverse formes de palmettes et espaliers

..

Mon verger famillial

Mon verger famillial

.

Comment créer un verger famillial.

Mon verger famillial

.

Créer un verger familial ma passion du verger

Créer un verger familial

.

.

Réalisation d’un plan du verger

Réaliser le plan de votre verger vous permettra donc de connaître l’emplacement des arbres fruitiers avant de créer votre verger et donc de déterminer la place octroyée à chacun. Un arbre fruitier s’étale et demande de la place pour se développer convenablement.

Lors de la réalisation du plan, des paramètres sont importants à prendre en compte : distances entre les arbres suivant le choix des formes, organisation, pollinisateur, présence de bâtiments, voisinage, ensoleillement, …..

2009-07-01

.

Plan de vergers et petits fruits, pour créer un verger .

Plan_Verger

Source Cédricia M., conceptrice de ce verger.

.

.

.

Comment arquer pour former un arbre fruitier

 Arquer les charpentières pour garantir une bonne structure de départ et  pour réaliser votre forme fruitière choisie (L’arbre ne pousse, pas toujours comme on le voudrait) C’est pour cela qu’il faut faire  une bonne formation initiale de votre arbre. C’est avec les tailles est les arcures, qu’on arrive à faire une bonne formation des fruitiers, dans les règles de l’art. Tout cela va équilibrer, renforcer, développer et embellir sa structure

.

A voir sur cette page :  main-animee

http://mapassionduverger.fr/taille-et-forme-fruitiere/comment-arquer-vos-arbres-fruitiers/

.

.

IMG_0607.

IMG_1510

.

IMG_1089.

.

.

Le verger familial – Partie 1

(Cliquer sur les  beaux documents pour les faire défiler)

 .

 

 

.

.

 

Le verger familial – Partie 2

 .

Le verger familial – Partie 3

.

.
.
.
 

Comment choisir  sa forme fruitière pour réaliser son verger :

Le choix d’une forme d’arbre fruitier dépend essentiellement, pour le jardinier amateur, de la place dont il dispose et de son savoir faire . Les arbres fruitiers ne sont pas tous conduits de la même façon.main-animee
.
distance de plantation haie fruitière - créer un verger- verger familiale- petit verger- plantation arbre fruitiers
.
distance de plantation demi-tige création verger-- créer un verger- verger familiale- petit verger- plantation arbre fruitiers
.
.

Mon verger en vidéo :

Survol de mon verger qui, vu du ciel et avec le givre, dessinent les formes géométriques des mes arbres fruitiers.

.main-animee

A voir sur cette page : 

http://mapassionduverger.fr/mon-verger/une-petite-balade-dans-le-verger-givre/

.

.

.

.
.
Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
16 commentaires

16 réflexions au sujet de « Créer un verger familial »

  1. Vous êtes incroyable…
    j’arrive sur votre site par hasard et 1H30 après j’y suis encore… mon père m’a appris à greffer gamin, c’est son vieil oncle paternel qui lui a appris (notamment poirier sur aubépine un classique à la maison), les arbres fruitiers et le jus de pomme, les confitures et fruits au sirop sont toute mon enfance…
    mais vous vous ne faites pas les chose à moitié, quel sens de la passion, la recherche, et l’engagement, vous faites ça à fond, incroyable… (plantation, greffage, taille et soins, conservation, transformation…)
    longue vie à vous et votre verger
    PS : aujourd’hui je travaille dans le bio, alors d’accord avec vous sur le risque, mais attention malgré tout… 🙂 en privilégiant les productions locales et de saison, ce n’est la biobuisness, mais un peu le même sens que votre démarche… je pense Amicalement,

    • Bonsoir,

      Merci pour ton message et ton encouragement à poursuivre dans cette direction, car j’ai encore une centaine de pages en tête, que je veux encore réaliser. Mais j’ai beaucoup de travail pour l’instant, donc mes journées sont très longues. Il faudrait déjà être à la retraite pour avoir plus de temps pour tous les travaux à faire. Mais d’un autre côté, c’est mieux de ne pas y être, car j’ai encore beaucoup de projets dans mon verger, avec une nouvelle plantation, d’une centaine de nouvelles formes fruitières. (C’est pas fini)

      Il faut savoir apprécier, transmettre et mettre en valeur toutes ces bonnes choses, que la nature nous offre chaque année. Quand j’ai commencé ce blog, je ne pensais pas qu’il aurait autant de succès et c’est très motivant. (Déjà entre 300 et 500 visites par jour) J’ai toujours des nouvelles choses à découvrir et à tester. Quand on a une passion, il y a toujours des fruits ou des légumes qu’on n’a pas encore essayés.

      PS: Je suis entièrement d’accord avec toi, il faut sauvegarder nos bonnes productions locales (surtout le bio), au lieu d’importer des produits de toute la planète. Mais c’est aussi un peu la faute des consommateurs, qui veulent tous les fruits hors saison.
      Un bonjour de Rohrbach-lès-Bitche,
      Cordialement
      Serge

  2. Bonjour !
    Je partage totalement l’avis précédent : je suis tombé sur votre site hier et je ne cesse d’y revenir.
    C’est passionnant et ça me motive énormément !
    J’ai notamment craqué pour la reinette citron, elle est magnifique. J’aimerais beaucoup en planter un mais je ne trouve aucune trace de cette variété sur internet. Est-ce une variété de Lorraine ? Est-ce le nom d’une variété connue sous un autre nom ?
    Merci pour votre réponse.
    Tous mes encouragements pour votre site et votre verger !
    Cordialement.
    Franck

  3. bonjour, pour commencer merci pour ce magnifique site et sa mine d’information!
    Ensuite j’ai une question concernant les portes greffes.
    quelle variété utiliser pour réaliser un haie fruitière en poirier type conférence, comtesse de paris, clément, beurré Lebrun….. pour obtenir des arbres de 2.5m de haut est plantés tous 1.5m. j’ai du mal à obtenir des informations précises mon terrain est argileux.
    Cordialement et encore bravo et merci Damien

  4. Merci pour cette réponse rapide une autre question concernant la taille,
    j’ai récupéré il y a 5 ans 10 pommiers issu d’un verger professionnel formés en haie fruitière plantés tous les 1.5 m et je souhaite donc faire le pendant en poirier. Quels conseils de taille pouvez vous me donner pour développer les branches à arquer en partant d’un scion d’un an? J’ai vu des photos de votre vergé qui ressemble exactement à ce que je voudrai obtenir.
    Encore merci Damien

  5. Bonjour
    Je vous remercie pour les informations précieuses trouvés sur votre site.
    Je vais bientot planter un verger en Bretagne(petits fruits variés , pommiers et autres arbres fruitiers) sur une surface d’un hectare.bien sur je vais suivre vos conseils concernant les distances de plantations,les variétés etc…
    J’ai cependant encore quelques hésitations et interrogations:
    Pour les petits fruits plantés en ligne installeriez-vous une toile de paillage(biodégradable ou pas)?
    pour les myrtilliers,comment avez-vous « acidifier » votre terre?tourbe blonde écorce?
    En attendant votre réponse ,je vous remercie encore pour toute l’aide que votre site m’a apporter.
    Catherine

    • Bonsoir Catherine,

      Pour les petits fruits, tu peux utiliser un paillage, car il y a des avantages, comme éviter la profusion des mauvaises herbes et garder l’humidité en été.

      Mais il y a aussi des inconvénients : comme des problèmes avec les campagnols, mulots et des difficultés pour mettre du fumier et travailler ou aérer le sol.

      Si tu n’as que quelques plants de petits fruits, alors ce n’est pas la peine de mettre un paillage.

      Pour acidifier le sol, il suffit de rajouter de la terre de bruyère à environ 1 sac par mètre ou plan. ( des aiguilles ou écorce en décomposition de pins ou sapin peuvent aider également)

      Bonne plantation

      Cordialement

      Serge

  6. Bonjour,
    Le verger des habitants de la vallée de l’Yvette, à Saint Rémy les Chevreuse, aura un an dans quelques jours, c’est une belle réalisation que je partage avec vous après avoir parcouru votre site.
    Passionné de culture fruitière depuis longtemps, élève de François Moulin au potager du roi de Versailles, membre du CA des croqueurs de pommes d’ile de France, et d’autres associations de transition, nous avons, avec des habitants bénévoles et de plus en plus passionnés, réalisé un verger patrimonial, et avons maintenant en projet sur 4000 m² un verger en permaculture…
    design, plantation, construction des structures, taille, greffage, formation… sont dans le fil de nos activités hebdomadaires, 3 heures chaque week end.
    Au plaisir d’échanger !
    https://www.facebook.com/yvettevallee.entransition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *