– Choisir sa forme fruitière

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Présentation

Le choix d’une forme d’arbre fruitier dépend essentiellement, pour le jardinier amateur, de la place dont il dispose et de son savoir faire . Les arbres fruitiers ne sont pas tous conduits de la même façon. On parle de haute-tige, demi-tige ou de basse tige, de gobelet, quenouille ou d’espalier, de cordon ou de palmette, de haie fruitière,… autant de dénominations qui définissent la forme de l’arbre fruitier. Sachez que celle-ci ne répond pas uniquement à des critères esthétiques et qu’il est prudent de connaître les avantages et les inconvénients de chacune des formes existantes avant de faire son choix. 

Plaisir des yeux et du palais, le verger est une excellente idée pour s’offrir un spectacle plein de saveurs et de couleurs 9 mois sur 12, voire plus, et profiter de fruits savoureux toute l’année.  

 .

.

 .

.

Où acheter les arbres fruitiers

Le mieux, c’est d’aller directement chez le pépiniériste de votre région,  qui les produit lui-même,  pour avoir des fruitiers de qualité.  Éviter de prendre, des arbres en promotion au printemps  dans votre grande surface. En faisant des commandes groupées, les associations arboricoles peuvent vous conseiller et avoir des réductions pouvant aller jusqu’a 30% de remise.

 

ou acheter les arbres fruitiers

.

.

Choix des variétés

  • En premier lieu  la sensibilité aux maladies
  • Du goût, que chacun préfère, il faut impérativement goûter plusieurs fois avant de planter une variété.
  • De l’usage qu’on veut en faire, en sachant que certains types se prêtent mieux à la cuisson que d’autres et que chaque variété à ses propres caractéristiques.
  • La situation géographique.
  • Suivant les caractéristiques, de votre terre. (Lorsque qu’elle est trop sableuse, trop humifère, trop argileuse ou trop calcaire)

 

.

.

 

le choix des variétés de fruits avant de planter un arbres

Le choix des variétés de fruits, avant de planter un arbres fruitiers

.

.

Choix de la forme

 

  • En premier lieu, elle dépend de la place qu’on a à disposition.
  • Dépend du choix de la vigueur du porte-greffe.
  • De l’expérience qu’on a en arboriculture.
  • De la quantité de fruits dont on a besoin.
  • De la nature de la terre qui va accueillir l’arbre.
  • En fonction des avantages ou des inconvénients de chaque  forme.
  • Du temps qu’on veut y consacrer
  • ….
Quelques porte-greffes de pommier prendre en foction de la hauteur

Quelques porte-greffes de pommier

 

Dessin Haute-tige_Basse-tige Quelques porte-greffes de pommier prendre en foction de la place

La représentation graphique provient du site biodimestica

 ..

.

Comment arquer pour former un arbre fruitier

 Arquer les charpentières pour garantir une bonne structure de départ et  pour réaliser votre forme fruitière choisie (L’arbre ne pousse, pas toujours comme on le voudrait) C’est pour cela qu’il faut faire  une bonne formation initiale de votre arbre. C’est avec les tailles est les arcures, qu’on arrive à faire une bonne formation des fruitiers, dans les règles de l’art. Tout cela va équilibrer, renforcer, développer et embellir sa structure

.

A voir sur cette page :  main-animee

http://mapassionduverger.fr/taille-et-forme-fruitiere/comment-arquer-vos-arbres-fruitiers/

.

IMG_0817

.

IMG_0607.

IMG_1510

.

IMG_1089.

 ..

 ..

 ..

Le verger haute-tige

Les arbres fruitiers haute-tige, souvent appelée tige sont les formes les plus grandes et les plus encombrantes pour les arbres de plein vent: un tronc, dépourvu de branches, de 1,80 à 2 mètres de haut et une couronne arrondie de largeur conséquente, pouvant atteindre 10 à 15 mètres.
Cette forme, plantée dans les vergers traditionnels, suppose d’avoir de l’espace au jardin pour en créer un petit verger, composé de plusieurs arbres de différentes variétés et espèces fruitières.

.

taille de verger haute tige

Le verger haute tiges

.

.

.

– Distance de plantation

La distance de plantation dépend d’une part, du développement de la future couronne qui dépend lui-même de l’espèce, de la variété et de la vigueur du porte-greffe et d’autre part, de facteurs externes comme le climat, le sol ou l’exposition.

.

Distance de plantation pour un verger en haute tiges

Distance de plantation pour un verger en haute-tiges entre les arbres et les lignes.

.

Distance de plantation pour un verger en haute-tiges des différentes variétés

.

.

– Les avantages des haute-tiges

L’arbre vit longtemps, produit beaucoup, et la ramure ne gêne pas le passage ou la tonte mécanique ou écologique. Une taille annuelle n’est pas nécessaire pour obtenir une récolte : la fructification intervient naturellement. Il faut simplement nettoyer, aérer et rajeunir la ramure tous les trois à cinq ans.

entretien verger avec les moutons

Entretien du verger par les moutons.

.
Verger avec chevaux beweidung_streuobst_pferde

Verger avec chevaux

.

La taille de rajeunissement sur haute-tiges

La taille de rajeunissement sur haute-tiges, toutes les quelques années

.
Mais une grande récolte par arbre

Mais une grande récolte par arbre

.

..

– Les inconvénients

Il faut attendre au moins 5 ans avant d’obtenir les premiers fruits. Mais l’inconvénient majeur vient de la hauteur de l’arbre : comptez 8 mètres pour un pommier, 10 à 15 m pour un poirier ou un cerisier. Cela rend compliqués la taille, les traitements, et la cueillette, qui nécessite le recours à une échelle ou cueille fruit, à moins d’attendre que les fruits tombent, mais dans ce cas là, vous ne les conserverez pas longtemps.

.

la hauteur de l'arbre est en inconvénient pour la taille, la récolte et l'entretien du verger haute-tiges.

la hauteur de l’arbre est en inconvénient pour la taille, la récolte et l’entretien du verger haute-tiges.

 

.

.

Le verger demi-tige

Les arbres fruitiers demi-tige ont la même forme que les hautes-tiges, mais sont plus petits : un tronc de 1 à 1,50 m, une couronne de 4 à 8 mètres de diamètre, pour une hauteur totale de 4 à 8 mètres.

Tout dépend des espèces fruitières et des porte-greffes utilisés. Ainsi, la surface occupée est sensiblement plus petite, que pour les hautes-tiges, mais ils possèdent d’autres atouts.

.

Mes poiriers demi-tige en forme pyramidale

Mes poiriers demi-tige en forme pyramidale

.

Mes pommiers demi-tige en forme gobelet ouvert

Mes pommiers demi-tige en forme gobelet ouvert.

.

Mes pruniers demi-tige, mirabelle de Nancy en forme gobelet ouvert.

Mes pruniers demi-tige, mirabelle de Nancy en forme gobelet ouvert.

.

Mes cerisiers demi-tiges en forme buisson.

Mes cerisiers demi-tiges en forme buisson.

.

.

– Distance de plantation

La distance de plantation dépend d’une part, du développement de la future couronne qui dépend lui-même de l’espèce, de la variété et de la vigueur du porte-greffe et d’autre part, de facteurs externes comme le climat, le sol ou l’exposition.

.

La distance de plantation entre les arbres fruitier en demi-tiges

La distance de plantation entre les arbres fruitier en demi-tiges

.

La distance de plantation entre les arbres fruitier en demi-tiges par variétés

.

.

– Les avantages des demi-tiges

L’arbre vit longtemps, produit beaucoup, et la ramure ne gêne pas le passage ou la tonte mécanique ou écologique.(Mais limité aux petits animaux, comme les moutons, poules, …) La production de fruits est importante, et ils peuvent se cueillir plus facilement que sur la haute-tige avec une petite échelle. La taille, les soins, l’éclaircissage et la cueillette des fruits est plus facile que avec les arbres haute-tiges.

.

Les avantages du verger avec arbres en demi-tiges

Les avantages du verger avec arbres en demi-tiges

.

entretien et récolte plus facile avec le demi-tige

Un entretien et une récolte plus facile avec le demi-tige

.

Récolte avec un escabeau ou une perche des arbres en demi-tiges

Récolte avec un escabeau ou une perche des arbres en demi-tiges

.

Taille et entretien plus facile

Taille et entretien plus facile

.

.

– Les inconvénients

Il faut attendre au moins 3 à 5 ans avant d’obtenir les premiers fruits.  Cette forme, plantée dans les vergers traditionnels, suppose d’avoir de l’espace au jardin pour en créer un petit verger, composé de plusieurs arbres de différentes variétés et espèces fruitières.

.

Il faut avoir de l’espace au jardin pour en créer un petit verger en demi-tiges

Il faut avoir de l’espace au jardin pour en créer un petit verger en demi-tiges

.

inconvénient du demi-tige, attendre au moins 3 à 5 ans avant d'obtenir les premiers fruits

Il faut attendre au moins 3 à 5 ans avant d’obtenir les premiers fruits sur les demi-tiges

.

.

 Le verger basse-tige

C’est la plus petite version des arbres fruitier qui ne nécessite pas de tuteurage à l’âge adulte. Le tronc mesure de 40 à 60 cm, parfois jusqu’à 80 cm, la ramure est aérée et les branches réparties dans toutes les directions. C’est un bon compromis entre la quantité de fruits, la facilité d’entretien et la place occupée pour les moyenne ou petite surface.

.

IMGP1769

Mes pêchers basse-tige en forme gobelet.

.

verger basse tige.

 .

– Distance de plantation

La distance de plantation dépend d’une part, du développement de la future couronne qui dépend lui-même de l’espèce, de la variété et de la vigueur du porte-greffe et d’autre part, de facteurs externes comme le climat, le sol ou l’exposition.

.

distance de plantation des basse-tiges

La distance de plantation des basse-tiges, dans le verger

 .

Image7.

.

– Les avantages des basse-tiges

L’arbre vit moins longtemps, entre 20 ans et 30 ans  et une mise à fruits plus rapide.  La production de fruits est moins importante, mais ils peuvent se cueillir plus facilement que sur la demi-tige avec un escabeau. La taille, les soins, l’éclaircissage et la cueillette des fruits est encore plus facile que avec les arbres demi-tiges.  Généralement le basse-tige est utilisé  pour les fruits à noyaux dans les vergers amateurs.

 .

Une mise à fruits plus rapide, sur les arbres basse-tiges

Une mise à fruits plus rapide, sur les arbres basse-tiges

.

une taille et un entretien, plus facile sur les arbres basse-tiges

Une taille et un entretien, plus facile sur les arbres basse-tiges

 .

Poirier basse tige en quenouille.

une taille et un entretien, plus facile sur les arbres basse-tiges

.

– Les inconvénients

 la ramure basse peut gêner pas le passage ou la tonte mécanique ou écologique.(Mais limité aux très petits animaux, comme les canards, poules, …) .  Cette forme, plantée dans les vergers d’amateurs, suppose d’avoir de l’espace au jardin pour en créer un petit verger, composé de plusieurs arbres de différentes variétés et espèces fruitières.

 .

la ramure basse des fruitiers, impossible de mettre des chevaux, vaches ou moutons

Avec la ramure basse des fruitiers, impossible de mettre des chevaux, vaches ou moutons

.

 la ramure basse des fruitiers, peut gêner le passage ou la tonte mécanique

La ramure basse des fruitiers, peut gêner pas le passage ou la tonte mécanique

.

.

Le verger en haies fruitières

Dans nos jardins contemporains plus petits que jadis, il reste peu de place pour planter des arbres fruitiers.  La plantation en haie fruitière est beaucoup utilisé, car la mise à fruits est rapide, puisque la récolte débute un ou deux ans après la plantation, à proximité du tronc, puis jusqu’à l’extrémité du bras. La forme est décorative et trouve place le long d’une allée ou borde le potager ; basse, elle facilite aussi toutes les opérations de taille et d’entretien. Elle occupe peu de place en largeur.

.

Floraison, pommier en axe .

Floraison, pommier en axe .

.

Pommiers en haie fruitière en mm106

Pommiers en haie fruitière en mm106

.

pommes initial avant la récolte

Pommes initial avant la récolte sur axe et porte-greffe MM 106

.

 .

– Distance de plantation

La distance de plantation dépend d’une part, du développement de la future forme qui dépend lui-même de l’espèce, de la variété et de la vigueur du porte-greffe et d’autre part, de facteurs externes comme le climat, le sol ou l’exposition.

 .

Distance de plantation d'une haie fruitière de scions

Distance de plantation d’une haie fruitière de scions.

.

Haie fruitière de pommiers, espacer de 1 m avec un porte-greffe faible Pajam ou M9.

Haie fruitière de pommiers, espacer de 1 m avec un porte-greffe faible, Pajam ou M9.

.

2.

 .

– Les avantages des  haies fruitières

 La haie fruitière est idéale pour les petits jardin et elle a une mise à fruits plus rapide que les autres formes.  La production de fruits est moins importante, mais ils peuvent se cueillir plus facilement que sur la demi-tige, presque sans escabeau. La taille, les soins, l’éclaircissage et la cueillette des fruits est encore plus facile que avec les arbres basse-tiges.  Généralement le haie fruitière est utilisée,  pour les fruits à pépins dans les vergers amateurs et les vergers professionnels.

La haie fruitière est un excellent pare-vue qui délimite bien un jardin et elle est facile d’entretien, et de cueillette car la hauteur est limitée. La haie fruitière est décorative par sa belle floraison au printemps et toute au longue de l’année avec un panache de fruits de variétés différentes et des couleurs magiques en automne. Elle permet une consommation de ses propres fruits quasiment tout au longue de l’année, car elle est constituée de plusieurs variétés, qui assure une bonne politisation et fécondation entre les arbres.

.

poirier en cordon incliné.

haie fruitière pommiers en axe

Haie fruitière pommiers en axe

.

.

– Les inconvénients

L’arbre vit moins longtemps, entre 15 ans et 25 ans en général   . Une haie fruitière  plantée dans les vergers d’amateurs et les vergers professionnels  à pour obligation  de faire un palissage.  Il est absolument nécessaire de tendre des fils, pour les porte-greffes de faible vigueur. Car une fois en production de fruits, il suffit d’un coup de vent et l’arbre va se coucher. Si vous avez un porte-greffe (MM106), l’arbre peut tenir tout seul, à condition de ne pas dépasser 3 mètres de hauteur.

 

.

 Le scion vit moins longtemps, entre 15 ans et 25 ans en général

Le scion vit moins longtemps, entre 15 ans et 25 ans en général

 Il est absolument nécessaire de tendre des fils, pour les porte-greffes de faible vigueur

Il est absolument nécessaire de tendre des fils, pour les porte-greffes de faible vigueur

.

Une haie fruitière plantée dans les vergers, à pour obligation de faire un palissage.

.

IMGP2523.

.

Voir comment réaliser un palissage pour les fruitiers

Cliquer sur ce lien:   main-animee

http://mapassionduverger.fr/mon-verger/realiser-un-palissage-pour-des-fruitiers/

.

IMG_1635.

IMG_1764.

.

Les espaliers et les palmettes

En horticulture, l’espalier est le nom d’une forme d’arbre, le plus souvent fruitier, obtenue par une technique de taille permettant d’avoir un arbre à forme plate. La technique était populaire au Moyen-âge en Europe pour décorer les murs, mais son origine est plus ancienne et pourrait dater de l’Égypte antique. Le mot espalier désigne aussi le treillage (treillage d’espalier) sur lequel le plant s’appuie lors de sa croissance.

Les formes palissées en haie fruitière, permettent un superbe gain de place. Dans ce cas, les arbres sont plantés au sein d’un enclos, le long d’un mur, contre la façade d’une maison ou encore en contre-espalier, palissés sur des lattes et des fils. Ces formes vous demanderont néanmoins plus de soins et de savoir-faire.

 

IMGP2105.

 IMGP4487.

 IMGP3469.

IMGP3683.

IMGP3465.

.

Voir quelques utilisations d’espaliers et de palmettes dans votre jardin

Cliquer sur ce lien: main-animee

http://mapassionduverger.fr/forme-fruitiere/un-espalier-ou-une-palmette-chez-vous/

 

Poirier en croisillon

.

.

Voir mes nouvelles formes fruitières

Cliquer sur ce lien:   main-animee

http://mapassionduverger.fr/forme-fruitiere/mes-nouvelles-formes-fruitieres/

.

Présentation4

.

.

Mon verger en vidéo :

Survol de mon verger qui, vu du ciel et avec le givre, dessinent les formes géométriques des mes arbres fruitiers.

.main-animee

A voir sur cette page : 

http://mapassionduverger.fr/mon-verger/une-petite-balade-dans-le-verger-givre/

.

.

.

.

.

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
18 commentaires

18 réflexions au sujet de « – Choisir sa forme fruitière »

  1. Bonjour. J’aurais aimé avoir des renseignements sur les arbres fruitiers en forme de buisson à l’achat : leur développement, taille adulte, largeur surtout et des conseils pour leur entretien. Concerne surtout abricotiers et pêchers. Et donnez vous des cours de taille à domicile, sur rendez vous . Doit on s’inscrire pour cela ? Merci pour tous renseignements que vous pourriez me donner. Et je voudrais ajouter que votre verger est magnifique.

    • Bonjour Marie,

      Il est indispensable de faire une formation, car l’arboriculture est un sujet vaste, dont on doit absolument connaître les bases, avant de se lancer dans la plantation et être déçu du résultat. Grâce à toutes ces informations utiles, vous pouvez faire votre choix d’arbres, de la forme, des distances de plantation,….. Après il faut appliquer toutes ces techniques qui ont beaucoup évolué, en essayant, en observant et en consacrant beaucoup de temps pour se perfectionner
      Il y a des formations en Alsace et en Lorraine, si cela peut vous intéressez. Ce stage se déroule en cycle de 8 samedis matins, de janvier à novembre. Inscription à l’union départementale.http://udsah-moselle.com/?page_id=257

      Cordialement

      Serge

  2. bonjour!
    page tres interessante!
    nous achetons une maison avec 1h 5 de terrain,
    ayant déjà travaillé en arboriculture,et trouvant cela assez passionnant,
    nous pensons créer un verger en demi tige d’une centaine de pommiers,
    si possible en AB a destination de jus de pomme en grande majorité.
    ce serait un complément de salaire bien sur.
    avez vous une idée vague de la production moyenne de fruits qu il est possible d’obtenir à environ 10ans?une bonne dizaine de tonnes? car je n’ai travaillé que dans des exploitations intensives et je n’ai pas trop de repere la dessus…
    merci pour votre aide et votre site

    • Bonsoir,

      Selon le sol, les variétés, on peut arriver à plus de 10 tonnes après 10 ans, car pour des pommes à jus, on taille moins.

      Cordialement

      Serge

    • Bonsoir Bem,

      Toutes les formes fruitières conviennent avec la permaculture, il faut juste protéger les racines contre les mulots, avec du grillage, pour être tranquille

      Cordialement

      Serge

  3. pour répondre à Bem.

    ça dépend de la surface de ton terrain, et de ce que tu recherche en terme de production. Si j’avais une grande surface je planterais des demis tiges et hautes tiges, pour avoir une grosse production, pour leurs pérennité, et surtout leur beauté.

    Mais je planterais aussi des arbre en quenouille et en petit sujets, pour leurs rapidité de mise à fruits et leur facilité d’entretien.

    consule un peu plus de document sur le sujets.

    Et bon conseille de Serge, gare au mulots et campagnols.

  4. Bonjour,

    Cette automne je souhaite m’engager dans un projet de 17ml de haie en palmette Y (croisillon), espacé de 81 cm et d’une hauteur de 1,80m (le jardin est en contre bas) soit plus de 5 ml de charpentière par arbre.

    Choix des variétés d’arbre (projet domicilier à Strasbourg):
    Cerisier Montmorency
    Cerisier Griotte du nord
    Bigarreautiers Géant d’Hedelfingen
    Bigarreautiers Tarif de Vignola (ou Summit)
    Figuier Dorée
    Figuier Dalmatie
    Laurier sauce Occultant même l’hiver
    Abricotier Armeniaca rouge tardif
    Abricotier Polonais
    Pêcher Salvay
    Pêcher Southland
    Nectarinier Morton
    Cognassier Champion
    Charme Occultant même l’hiver
    Poirier Conférence
    Poirier Alexandrine
    Poirier Williams
    Pommier Belle de Boskoop
    Pommier Royal Gala
    Pommier Reine des reinettes
    Pommier Goldrush

    Questions :
    -81 cm entre pieds, pour garder une homogénéité esthétique et obtenir une bonne occultation, n’est ce pas une trop grosse erreur?
    -Avec environ 2×2,50ml soit 5ml de charpentière, quel type de porte greffe est-il nécessaire ? M9 ou M26
    -Les cerisiers et bigarreautiers son-il bien montrables en espalier ?
    -Je me lancerai dans la réalisation cette automne, il est donc encore possible d’adapter le projet, c’est pourquoi je ne suis pas avare de remarques ou conseils sur d’éventuels erreurs ou oublis de ma part.

    Merci
    et bravo pour ce blog
    Christophe

    • Bonjour Christophe,

      Le projet de plantation est pas mal et la distance de plantation est bonne. Mais j’ai quelques conseils à te donner, pour ne pas être déçu du résultat.

      – Tu mélanges trop de variétés d’arbres, qui ne sont pas adaptés pour cette forme:
      Comme le figuier, l’abricotier, cerisier, pêcher, car pas évident de trouver des porte-greffes très faible. (Trop de vigueur ou taille plus ou moins sévère et durée dans le temps).

      Pour les pommiers, tu peux prendre des scions en Pajam ou M9, à condition de choisir des variétés moins vigoureuses, adapté pour réaliser des palmettes. Attention aux variétés sensibles à la tavelure, comme Gala, Boskoop, Williams,…)

      Pour les poiriers en scion, EMC ou adams et BA 29, pour les variétés moins vigoureux.

      Bonne chance

      Cordialement

      Serge

  5. Bonjour et tout d’abord merci pour cet article.
    J’ai de « gros soucis »: je plante sur terrain très pentu ( les Anciens l’avaient fait ici avec les cerisiers, ça doit donc être possible) et nous sommes envahis de sangliers ou de chevreuils. J’entoure chaque arbre de grillage mais c’est beaucoup de travail, également pour l’entretien. D’après ce que je viens de lire, je devrais donc choisir des demi tiges, si je clôture tout le terrain plus tard, il n’y aura que des… chèvres??? pour tondre. Sur pente, l’entretien s’avère sportif, la récolte également.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Pierrette

  6. Bonjour nous achetons une maison avec 1200m² de terrain en Saône et Loire et j’aimerais offrir à mon mari un (ou plusieurs suivant la nécessité d’avoir un pollinisateur) pommier (qui, je crois, est symbole d’amour). Votre site explique pas mal de chose de façon claire c’est très agréable. Je pensais du coup prendre un demi tige mais pourriez vous m’aider sur le choix de la variété qui pourrais convenir le mieux pour notre région. Est-ce compliquer à planter et entretenir quand on ne s’y connais pas spécialement sachant que c’est juste pour une consommation personnelle ? Merci beaucoup

    • Bonjour Margaux,

      S’il y a des pommiers autour, alors pas besoin d’un deuxième pour la pollinisation. Le demi-tige est un bon choix, car il a besoin de moins taille, si on le laisse en forme libre de plein vent.
      . Il suffit de prendre la variété Initial, car elle est bien résistante aux maladies. Pour la plantation, pas de problème, il y a assez de vidéo sur le net pour les explications. Il faudra attendre 3 à 5 ans, pour manger les premières pommes d’amour maison, avec votre mari.
      Bonne chance

      Cordialement

      Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *