Le meilleur piège à campagnols

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Présentation

Sur cette page,  je veux vous présenter ce piège en inox très résistant, que j’utilise depuis plus de 15 ans. C’est le plus efficace des pièges pour campagnols et un très bon investissement pour la vie. 

Ce piège Topcat distribué par Triangle, est un piège mécanique que l’on introduit dans un trou préalablement fait à la tarière. Le piège est placé à l’aplomb d’une galerie de façon à être traversé par le campagnol. Le déclenchement du piège au passage du rongeur est particulièrement sensible et permet même d’éliminer les jeunes individus.

C’est actuellement le piège le plus pratique et le plus utilisé, par les professionnels. Si sa pose est aisée et le déclenchement de la guillotine facile à percevoir. Des essais comparatifs ont montré la nette supériorité du piège Topcat, à la fois simple, fiable et au déclenchement extrêmement sensible (l’animal est tué sur le coup)

.

Le piège Topcat- topcat - le meilleur piège à campagnols-Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat- regrevudnoissapamegres

Voici l’ensemble du piège Topcat, la sonde, la tarière et le piège.

.

Meilleur piège à campagnols- meilleur piège à ras- meilleur piège à souris-meilleur piège à taupe-meilleur piège à mulot

Mes anciens pièges, moins cher et beaucoup moins efficaces. Il faut beaucoup plus de patience pour attraper les campagnols et les taupes.

.

Le campagnol terrestre

Dans de bonnes conditions (nourriture abondante, climat favorable, absence de concurrence, peu de prédateurs), les campagnols peuvent rapidement développer des populations importantes. Ce potentiel de reproduction élevé peut causer d’énormes dégâts dans les cultures agricoles, les vergers,  les jardins privés ou les potagers bio et en permacultures.

.

Le campagnol terrestre, le plus dangereux. Corps cylindrique de longueur: 12 à 20 cm et un poids de 60 à 110 g.

.

Le campagnol terrestre se reconnaît grâce à ses dents qui lui permettent de tailler les racines d’un arbre en crayon.   Incisives très  longues et recourbées comme un castor

.

Le campagnol terrestre forme de petits monticules de terre, regroupés en taches, appelés « tumuli » ou plus communément « taupinières

.

  • Description du campagnol terrestre

Nourriture : La forme fouisseuse se nourrit principalement de racines charnues de plantes choisies, de bulbes de fleur, etc. Par exemple : le pissenlit (tarraxum officinalis), plusieurs sortes de trèfle, plusieurs légumineuses, les racines de plusieurs arbres (entre autres, le pommier ) ou les bulbes de tulipe. Le campagnol terrestre se nourrit aussi parfois sur terre où il ronge alors toutes sortes de plantes.
Poids d’un adulte : De 60 à 110 g pour la forme fouisseuse, 60 à 200 g et plus pour la forme aquatique
Longueur du corps : De 12 à 20 cm maximum
Longueur de la queue : À peu près la moitié de la longueur du corps.
Forme du corps : Forme trapue, l’on ne distingue pas le cou de l’animal.
Tête : Le campagnols dispose de 4 incisives qui rappellent celle d’un castor. Elles sont longues et légèrement courbes. Elles ont un largueur de 1,5 mm chacune. Le nez est obtus. De grandes moustaches sont bien visibles. Elles ont approximativement la largeur du corps. Les oreilles sont cachées dans la fourrure.
Couleurs  Il existe une multitude de variations de couleurs, mais, en général, le dessus de l’animal est brun foncé, plus ou moins beige. Les flancs sont un peu plus clairs et le ventre est franchement clair. Il existe des souches de campagnols qui ont des taches noires plus ou moins grandes. Il arrive aussi de trouver des animaux complètement noirs. On trouve aussi des cas d’albinisme partiel.
Yeux  : Les yeux sont bien visibles et noirs.
Pattes  : Aussi bien les pattes avant que les pattes arrières sont très fines. Il arrive fréquemment que des ongles ou des phalanges manquent.
Reproduction : De fin janvier jusqu’à fin octobre. Bien souvent la reproduction se prolonge durant tout l’hiver, indépendamment du temps.
Nombre de nichées : En général de 4 à 6. Mais ce nombre peut fort varier.
Nombre de jeunes  : De 4 à 6 en moyenne.
Gestation : 21 jours
Adultes : Sont en état de se reproduire dès le deuxième mois.
Densité  : Pouvant atteindre 1000 à 1200 individus par hectare.
Hibernation  : Inexistante !
Taupinières : De forme plutôt aplaties. La terre qui est refoulée est assez fine. La quantité peut être fort importante. Les taupinières sont de grandeurs différentes. La hauteur peut atteindre 25 cm.
Galeries : Les campagnols creusent leurs galeries à l’aide des dents. La coupe des galeries est de forme ovale haute. Le diamètre est de 55 à 80 mm. Les nids ont des dimensions beaucoup plus importantes. Sur les flancs des galeries, l’on peut observer la trace des dents des campagnols.
Longueur : Une famille de campagnols occupe 40 à 70 mètres de galeries selon la consistance du sol, la densité de la population et la nourriture disponible.
Nids : Un à trois nids bourrés de fines herbes sèches ou de mousses.
Réserves : Les campagnols construisent de grandes réserves de nourriture. De grandes cavités sont remplies de morceaux de racines qui sont disposées méticuleusement comme dans un silo souterrain. Parfois, au printemps, l’on trouve une telle réserve de racines merveilleusement conservées qui commencent à germer.
Durée de vie : Dans la nature, les campagnols ne vivent guère plus d’un an. En captivité cependant, ils peuvent vivre 4 à 5 ans.
Particularité : Le campagnols, qui vit presque exclusivement sous terre, rebouche très rapidement tout orifice fait dans ses galeries. Cette particularité permet de prouver avec une bonne fiabilité, si un terrier est occupé par des campagnols. Effectivement, si l’orifice creusé sur une galerie est refermé rapidement, il est très probable que des campagnols vivent dans la galerie. À noter, qu’il est possible qu’une taupe vive aussi dans cette galerie… Les campagnols creusent les galeries à l’aide de leurs incisives. Ils bourrent la terre dans tout interstice trouvé sous terre. Ils la refoulent aussi, s’il le faut, vers l’extérieur à l’aide de leurs pattes et de leur tête. Ils sont bon nageurs et plongeurs.
Dégâts causés : Les campagnols rongent une multitude de racines. Ils causent de gros dégâts en arboriculture fruitière. De par leur travail, ils contribuent à la réduction du nombre de plantes dans les prés et réduisent ainsi la quantité et la valeur nutritive des cultures. Les taupinières causent une forte augmentation de l’usure des outils de coupe. Le foin souillé par la terre est mal accepté par le bétail et il existe un risque important de mauvaise fermentation de la nourriture ilo. Cette nourriture de mauvaise qualité peut sensiblement réduire la production du lait et constitue un risque non-négligeable pour la santé du bétail. Une dépouille de campagnols dans une balle de silo présente un gros risque sanitaire pour le bétail.
 Le piégeage du campagnol est fort simple. En respectant un minimum de précaution, il est possible, en une séance de piégeage, de réduire une population de 95 %.
Attention : Cet animal est vecteur de toute une liste de parasites et de maladies bactériennes et virales: l’échinococcose, la leptospirose ou le virus de Hanta pour n’en citer que quelques exemples. Ces parasites et ces maladies sont transmissibles à l’homme et causent de graves troubles. Il est à recommander de porter des gants pour toucher tout animal vivant ou mort. 

(Description source Biocontrol)

.

.

Le campagnol des champs

Les campagnols des champs sont des petits mammifères de 15 à 50 grammes, avec de grandes oreilles, de grands yeux noirs, une longue queue et un pelage beige et blanc. Contrairement aux campagnols terrestres, les mulots vivent une grande partie de leur existence à la surface du sol. Leur présence se remarque par les petits tumulus de terre qu’ils forment en creusant leurs galeries, mais aussi les nombreux trous sans tumulus et des petits chemins dans l’herbe (des sortes de  »rigoles » d’un trou à l’autre).

Ils sont essentiellement herbivores. Ils se nourrissent d’herbe, de graines et parfois de petits insectes. Un mulot mange environ deux fois, son poids chaque jour. Les caractéristiques biologiques et sociales du mulot sont proches de celles du
campagnol terrestre. Son espérance de vie est de l’ordre de quelques mois à un an. Ils vivent en couple. Leur maturité sexuelle est atteinte à l’âge d’un mois. Leur gestation est de trois semaines environ. Ils se reproduisent généralement
de mars à octobre, et en hiver si la météo est favorable

Des dégâts de campagnol des champs peuvent être observés dans des cultures porte-graines, des prairies, des céréales ou encore des cultures potagères. Le campagnol des champs est potentiellement présent sur tout le territoire.

Seules des densités élevées de population entraînent des dégâts significatifs, notamment dans les foyers historiques : au-delà de 200 individus/ha, l’impact économique devient souvent conséquent, avec des variations selon les cultures et les stades. Les effectifs évoluent en lien avec la reproduction, avec un pic à l’été ou en début d’automne. Les variations interannuelles sont également importantes. Le pic de population, jusqu’à plus de 1 000 individus/ha, peut se maintenir deux ans et revenir tous les trois à cinq ans.

.

Le campagnols des champs

.

Galeries ouverte de campagnols des champs.

Galeries ouverte de campagnols des champs.

.

Comment les reconnaître 

Plusieurs espèces de petits rongeurs peuvent pénétrer dans le potager, dans le verger, les cultures fruitières, maraîchères ou céréales. Pour les campagnols, c’est essentiellement le couvert végétal qui assure une protection et des ressources alimentaires. Il convient donc d’être très attentif aux signes d’activité et aux traces laissées par ces petits mammifères, dans les cultures, au verger, au potager, .., pour identifier le rongeur. 
II faut bien différencier la taupe du mulot. La taupe est avant tout insectivore, tandis que le mulot ou campagnol est avant tout végétarien.

La taupe noire et les campagnols sont les micro-mammifères le plus couramment rencontrés au verger. La taupe noire, bien qu’inoffensive pour les cultures, creuse des galeries et utilisées par les campagnols qui eux font des dégâts importants dans les vergers ou potagers.

C’est souvent les taupes qui creusent les galeries et les campagnols terrestres, qui en profitent pour s’y installer.

.

Source fredon.

.

.

Les dégâts des campagnols au verger

Lorsque le campagnol terrestre pénètre dans un verger, les dommages ne tardent pas à être commis. Principalement la mauvaise saison, il pèle, sectionne ou détruit totalement les racines dans la profondeur du sol. Certaines variétés de pommiers sont les plus touchées. Si les porte-greffes forts permettent aux arbres moins atteints de survivre quelque temps, ceux dont les racines sont anéanties sécherons dès le printemps. En sécurité sous la neige ou dans l’herbe haute, ce rongeur peut remonter jusqu’à la  base du tronc et l’écorcer comme un  campagnol des champs. Les dégâts se manifestent toujours avec un certain retard par rapport aux attaques.  

.

En arboriculture, ils peuvent manger les racines des arbres fruitiers, surtout l’hiver.

.

Les campagnols terrestres sont, en particulier, très attirés par les racines de pommiers et de poiriers. 

.

Ils sont capables de ronger la quasi-totalité des racines d’un arbre en quelques jours.

.

Dépérissement des 3 premiers pommiers de cette rangée.

.

.

Les dégâts des campagnols dans les prairies.

Impact sur la production fourragère : baisse de la quantité (jusqu’à – 80 %) et de la qualité (disparition des légumineuses, augmentation des adventices) et présence de terre dans les fourrages, avec :
– Mauvaise conservation des fourrages
– Baisse de l’appétence des fourrages
– Problème vétérinaire liés à l’ingestion de terre
– Usure précoce du matériel de fauche
– Augmentation de la charge de travail (nettoyage des auges, entretien du matériel )
– Impact sur la production laitière : altération de la qualité du lait (germes butyriques, listériose,…)
– Impact sur la santé de l’éleveur : échinococcose alvéolaire, poumon fermier, stress…

.

Prairies pleines galerie de campagnols des champs, donc fourrage crasseux et manque de fourrage.

.

Prairies pleines de monticules, de campagnols terrestre.

Prairies pleines de monticules, de campagnols terrestre.  Ils  forment de petits monticules de terre, regroupés en taches, appelés « tumuli » ou plus communément « taupinières 

.

.

Les dégâts du campagnol au potager et au jardin

Des feuilles de blettes, salades qui flétrissent ou de courgettes molles, couchées au sol, des poireaux, des carottes semblant avoir été aspirés par le sol ou l’absence de feuillage dans les rangs de pommes de terre rongées sont autant de signes annonçant la présence des campagnols. En maraîchage, les campagnols terrestres peuvent se mettre à manger tous les légumes à tubercule (patates, carottes, betteraves, navets, oignons, asperges…), les racines de légumes à feuille (blettes, laitues…), mais aussi les courges (ils sont capables de creuser des galeries qui ressortent juste sous la courge).

.

Attaque de campagnols sur pomme de terre.

.

Attaque de campagnols sur carottes.

.

Attaque de campagnols sur betterave rouge. (Photo source ferme de la Courtade)

.

Les campagnols peuvent également s’attaquer aux arbustes d’ornements, rosiers, aux bulbes de tulipe et fleurs qui disparaissent.

.

Campagnols dans les framboises.

.

Adoptez ce piège pour vous en débarrasser des campagnols.

.

.

Topcat – le meilleur piège à campagnols.

Une lutte active et précoce par le piégeage permet d’éviter beaucoup de dégâts. Le piégeage est un complément idéal aux mesures préventives contre les campagnols et ainsi qu’aux techniques de cultures adaptées. Le piège topcat est d’une qualité exceptionnelle et d’une efficacité dûment prouvée : c’est l’outil de choix pour la lutte ciblée contre les campagnols :

  • Produit de haute qualité en acier inoxydable
  • Sans danger pour l’utilisateur et l’environnement
  • Utilisation très simple et mise en place rapide
  • Fonctionnement dans les deux sens de la galerie
  • Déclenchement très sensible
  • Mort immédiate des campagnols
  • Position de travail confortable, travail propre et hygiénique
    Nettoyage et entretien très simple
  • Pour campagnols terrestres et campagnols des champs, taupes, souris et rats

.

Où commander ce piège : 

http://www.triangle-outillage.fr/voiries-equipements/4039-piege-a-taupes-et-a-campagnols-topcat.html

.

 

Meilleur piège à campagnols- meilleur piège à ras- meilleur piège à souris-meilleur piège à taupe-meilleur piège à mulot

Cette méthode de lutte directe par piégeage est principalement utilisée par les éleveurs, en agriculture biologique, par les arboriculteurs, les maraîchers, les horticulteurs ou en permaculture.

.

Les accessoires pour le piège Topcat.

.

.

Le fonctionnement du piège Topcat en vidéo

Des essais comparatifs ont montré la nette supériorité du piège Topcat, à la fois simple, fiable et au déclenchement extrêmement sensible (l’animal est tué sur le coup).

.

.

.

La mise en place du piège Topcat

✔ Il suffit  d’un à deux pièges par terrier de campagnols. Contrôlez les pièges très fréquemment.
✔ Lorsqu’un piège a été bourré, on peut le replacer au même endroit après l’avoir vidé et avoir bien dégagé la galerie. Faites attention à ce que la terre soit refermée de manière hermétique autour du piège.
✔ La capture des campagnols des champs est bien plus aisée en utilisant un petit bout de pomme ou de carotte enfilé sur le déclencheur supérieur.
✔ La taupe (si la capture est autorisée) est difficile à capturer parce qu’elle vit solitaire dans ses galeries étendues 100 – 250 mètres).
Donc armez-vous de patience !
✔ La taupe et les campagnols disposent d’un odorat extraordinaire mais ne craignent pas l’odeur de l’être humain. Ils n’apprécient pourtant pas les odeurs étranges telles que les détergents, le fumier, ou les parfums. S’ils détectent une telle odeur, le piège sera bien vite bourré. Nettoyez les pièges qui sont bourrés régulièrement à l’aide d’eau bouillante. Stockez vos pièges à un endroit sans odeurs. 
✔ Vous pouvez optimiser votre travail de taupier en notant scrupuleusement toute capture : lieu, jour, heure, animal capturé. 

Sachez que :
Les campagnols terrestres vivent en famille : mâle, une ou deux femelles, et de quatre à cinq jeunes par terrier.
Les campagnols des champs vivent plutôt en groupe. Il n’est pas rare de capturer plus d’une douzaine d’individus au même endroit.

.

.

.

La pose de piège Topcat en vidéo

.

.

.

Le piégeage des campagnols terrestre 

En cas de présence du campagnol terrestre (cf. méthode d’évaluation en dernière page), la lutte par piégeage doit être mise en place dès la détection des premiers foyers, la maîtrise des populations étant d’autant plus difficile si celles-ci sont élevées. Diminution directe du nombre de campagnols présents, avec connaissance du nombre d’individus capturés. Avec le piège Topcat, la lutte contre le campagnol, par piégeage est très facile à mettre en place, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

.

Le campagnol terrestre forme de petits monticules de terre, il faut en trouver qui ont été réalisé, il y a pas longtemps. S’il y a de la terre humide sur la terre sèche, c’est qu’il y a une galerie en construction et qu’il y a de l’activité.

.

Il faut alors ouvrir la galerie, avec une petite pelle de jardin (jamais avec les mains, à cause de l’odeur)

.

On peut bien voir qu’il y a une galerie qui part à droite et une vers la gauche.

.

Le campagnol, ne supporte pas le courant d’air et donc va venir fermer le trou de la galerie (en général très rapidement) on peut voir qu’il a fermé la galerie de gauche, donc on sait maintenant ou le trouver.

.

A 50 cm du trou, on va chercher la galerie du campagnol.  Pour trouver la galerie de campagnol, enfoncez votre sonde de 10 à 15 cm, tous les 5 cm, dans les environs immédiats d’une taupinière fraîche ou d’une galerie. Dès que vous êtes tombés sur un vide, agrandissez le trou à l’aide de la sonde afin de pouvoir introduire un doigt dans la galerie et repérer ainsi sa position exacte. Évitez d’écraser les galeries de vos pas.

.

À l’aide de la tarière, faire prudemment un trou à la verticale de la galerie, pénétrant de 3 – 4 cm à travers la base de la galerie. Découpez ce trou en tournant l’outil avec une légère pression afin de ne pas détériorer la galerie.

.

Pommeau et sonde pour piège Topcat

Écraser la terre avec le pommeau de la sonde et lissez bien la galerie.

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat- regrevudnoissapamegres

Placez le piège encore détendu dans l’orifice de piégeage de telle manière que le passage du piège corresponde le mieux possible à la direction de la galerie. 

.

Mise en place du pièce topcat-poser un piège pour campagnols- mettre étanche autour du piège

 Refermez bien la terre autour du piège afin que nulle lumière ne puisse pénétrer à l’intérieur. Faites attention à ce que le tendeur n’appuie pas sur la surface du sol. Tendez le piège et marquez l’endroit clairement. Il est très important de toujours travailler avec des gants, pour éviter de mettre des odeurs au piège.

.

mise en place du piège topcat.- le meilleur piège à campagnols

Rabattez le clapet vers la tige des déclencheurs et fixez-le à plat sur le couvercle avec le pouce. De l’autre main, levez la tige des déclencheurs jusqu’à l’arrêt. Relâchez lentement le clapet et appuyez la pointe du clapet sur la pointe du crochet. Le piège est opérationnel.

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat- regrevudnoissapamegres

Ouvrir à nouveau le trou de la galerie, pour faire venir le campagnol.

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat

Il suffit d’attendre qu’il vient fermer la galerie. Lorsque le piège est enclenché, le clapet est maintenu horizontalement au-dessus du couvercle par la tige du déclencheur. Le tendeur se situe alors dans la fente du couvercle.

.

Pour refermer la galerie, il doit passer par le piège, qui va déclencher le clapet et fermer le piège. Lorsque le piège est déclenché, le clapet est parallèle au cylindre extérieur du piège Topcat. Le tendeur se situe environ 4 cm en dessous du couvercle.

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat

Si le piège est déclenché, élargissez d’abord l’orifice de piégeage en inclinant le piège de tous les côtés

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat

Replacez le piège dans le même orifice de piégeage. Répétez l’opération jusqu’à ce que le piège ne soit plus déclenché.

.

 Retirez alors le piège et marquez le trou d’une baguette. Si après quelques heures d’attente, le trou n’est pas refermé, il n’y a plus de campagnols terrestres dans la galerie. Les campagnols terrestres vivent en famille : mâle, une ou deux femelles, et de quatre à cinq jeunes par terrier.

.

.

Le piégeage des campagnols des champs. 

.

S’il y a des trous et des galeries ouvertes, c’est qu’il peut y avoir des campagnols des champs ou des mulots.

.

Pour voir s’il y a des campagnols, il suffit de mettre un peu d’herbe sur chaque trou de la galerie.

.

Si le trou reste fermé, c’est qu’il n’y a pas de campagnols ou qu’il a utilisé une autre sortie.

.

Sonde topcat pour rechercher la galerie du campagnol.

Si un trou est ouvert, alors il faut trouver la galerie de campagnol. Il faut enfoncer votre sonde de 10 à 15 cm, tous les 5 cm, dans les environs immédiats d’une taupinière fraîche ou d’une galerie. Dès que vous êtes tombés sur un vide, agrandissez le trou à l’aide de la sonde afin de pouvoir introduire un doigt dans la galerie et repérer ainsi sa position exacte. Évitez d’écraser les galeries de vos pas.

.

tarière pour piège topcat-

À l’aide de la tarière, faire prudemment un trou à la verticale de la galerie, pénétrant de 3 – 4 cm à travers la base de la galerie. Découpez ce trou en tournant l’outil avec une légère pression afin de ne pas détériorer la galerie. 

.

tarière pour pièges à campagnols topcat

Retirez la tarière délicatement du sol. Dégagez bien les orifices de la galerie et rassemblez la terre molle tombée dans la galerie vers le milieu du trou de piégeage.

.

Écraser la terre avec le pommeau de la sonde et lissez bien la galerie.

 

Il suffit de mettre des appâts : graines pour lapin, pommes, carottes, …, (Ne pas toucher avec les mains, mettre des gants)

.

La capture des campagnols des champs est bien plus aisée en utilisant un petit bout de pomme ou de carotte enfilé sur le déclencheur supérieur.

.

Mise en place du pièce topcat-poser un piège pour campagnols.

Placez le piège encore détendu dans l’orifice de piégeage de telle manière que le passage du piège corresponde le mieux possible à la direction de la galerie. Refermez bien la terre autour du piège afin que nulle lumière ne puisse pénétrer à l’intérieur. Faites attention à ce que le tendeur n’appuie pas sur la surface du sol. Tendez le piège et marquez l’endroit clairement. Il est très important de toujours travailler avec des gants, pour éviter de mettre des odeurs au piège.

.

mise en place du piège topcat.- le meilleur piège à campagnols

Rabattez le clapet vers la tige des déclencheurs et fixez-le à plat sur le couvercle avec le pouce. De l’autre main, levez la tige des déclencheurs jusqu’à l’arrêt. Relâchez lentement le clapet et appuyez la pointe du clapet sur la pointe du crochet. Le piège est opérationnel.

.

Si le clapet du déclencheur fixé le à plat sur le couvercle n’est plus en place, c’est qu’il faut contrôler le piège, pour voir s’il y a une capture.

.

Les campagnols des champs vivent plutôt en groupe. Il n’est pas rare de capturer plus d’une douzaine d’individus au même endroit. Donc il faut renouveler l’opération plusieurs fois.

.

.

Le piégeage professionnels 

Devant la prolifération sans cesse croissante dans certaines régions et les dégâts occasionnés par les campagnols et mulots aux différentes Cultures…

Des Professionnels Agréés par EIFTRN (école internationale de formation de taupier et régulateur des nuisibles) se sont regroupés pour vous apporter une solution efficace et durable dans la lutte contre les Campagnols – Rats Taupiers par un procédé écologique et sans danger pour l’environnement

 

.

(Photo source Biocontrol)

.

(Photo source Biocontrol)

.

(source photo Mr taupe)

.

 

 

 

 

 

 

 

.

.

Autres utilisations du piège Topcat

J’utilise également ce piège, contre les taupes, les souris, les mulots, les rats, … car il est très polyvalent et très facile d’utilisation.

  • Contre les taupes

Les taupes qu’il faut éliminer de suite dès leurs installation dans le verger ou le potager.  C’est en général les taupes qui creusent les galeries et les campagnols terrestres qui en profitent, car elle n’aiment pas creuser. La technique de piégeage de la taupe est la même que le campagnol terrestre.  

taupe dans le gazon

.

La taupe creuse une bonne partie de la journée, pour chercher des vers de terre. Elle forme de nouvelles taupières de terre, qu’ il faut trouver et qui ont été réalisées, il y a pas longtemps. S’il y a de la terre humide sur la terre sèche, c’est qu’il y a une galerie en construction et qu’il y a de l’activité.

.

 

Ouvrir la galerie, avec un bâton ou avec une pelle de jardin. (Jamais avec les mains, car il va sentir votre présence).

.

Chercher la galerie avec la sonde à 50 cm du trou, pour y placer le piège.

.

Pour refermer la galerie, elle doit passer par le piège, qui va déclencher le clapet et fermer le piège. Lorsque le piège est déclenché, le clapet est parallèle au cylindre extérieur du piège Topcat.

.

.

  • Contre les souris et les rats

Tout comme pour les souris, les rats peuvent contaminer nos aliments avec leur urine et leurs déjections. Selon certaines estimations, les rats mangeraient, gâteraient ou détruiraient 1/5 de la production mondiale de denrées alimentaires. 15 000 personnes seraient, chaque année mordues par des rats, ce qui provoquerait nombre de maladies comme la peste bubonique, la salmonellose, la leptospirose, l’hantavirus et la tularémie.

Si votre maison est déjà envahie par les rats, n’hésitez pas à utiliser ce piège Topcat à l’extérieur comme à l’intérieur. Ayez à l’idée que les rats ont toujours les mêmes habitudes. Ils empruntent toujours les mêmes chemins. Vous aurez donc un plus grand succès si vous placez les pièges le long de ces « autoroutes » à rat. Recherchez des signes d’activité des rats et des souris qui pourraient indiquer un chemin fréquemment utilisé, tel que des marques de morsures, des excréments ou des trous dans le mur. En plaçant plusieurs pièges le long de cette route, vous allez augmenter votre nombre de captures et éliminer votre infestation plus rapidement. 

Les rats et les souris aiment les espaces clos. Placer les pièges dans une boîte de carton ou un tunnel pour les attirer dedans. Cela permettra également d’éviter à vos autres animaux domestiques de déclencher les pièges accidentellement.

Il suffit de mettre des appâts : graines pour lapin, pommes, carottes et surtout le chocolat, le bacon, le beurre d’arachides…, pour le placer là ou vous avez constaté leurs présence.

.

Piège Topcat utilisé pour les souris- meilleur piège à souris-meilleur piège pour rat- comment attraper souris et rat.

Piège Topcat utilisé pour les souris- meilleur piège à souris-meilleur piège pour rat- comment attraper souris et rat

Il suffit de mettre des appâts : graines pour lapin, pommes, carottes et surtout le chocolat, le bacon, le beurre d’arachides

.

Piège Topcat utilisé pour les souris- meilleur piège à souris-meilleur piège pour rat- comment attraper souris et rat

Des rats dans les égouts, les vides sanitaires, les poubelles, les caves, alors je peux vous conseiller ce piège Topcat. (Pour les rats, il faut le bloquer ou l’attacher avec une ficelle)

.

Piège Topcat utilisé pour les souris- meilleur piège à souris-meilleur piège pour rat- comment attraper souris et rat

Une souris dans le cave, le grenier, au garage, ou même dans la maison, mais pas pour longtemps, avec ce piège.

.

Piège Topcat utilisé pour les souris- meilleur piège à souris-meilleur piège pour rat- comment attraper souris et rat

Piège Topcat utilisé également, pour les souris.

.

.

La lutte préventive contre les campagnols

La problématique du campagnol est d’origine « multifactorielle » et il n’existe pas une réponse unique qui permettrait d’éliminer ce ravageur une fois pour toutes. C’est en associant des moyens de lutte complémentaires (de type direct et indirect) que l’on peut arriver, à terme, à réduire l’impact du campagnol terrestre sur les exploitations agricoles, vergers et potagers,…

Les principaux prédateurs du campagnol sont : les carnivores terrestres : renard roux, chat sauvage, chat et chien domestique, fouine, belette, hermine, martre, blaireau, putois … Pour les carnivores, la mise en place de zones de refuge (bosquets) et de corridors  (haies, murets, talus) favorise leur présence et leurs déplacements sur le verger.
Les rapaces : milan noir, milan royal, buse variable, effraie des clochers, hiboux moyens et grands-ducs, chouettes hulotte …
Un renard adulte peut tuer à lui seul une vingtaine de campagnols par jour

  • Installation de perchoirs et nichoirs à rapaces.

Dès la plantation, surveiller attentivement et intervenir dès les premiers signes d’activité ou de dégâts sans omettre les arbres des alentours apparemment encore sains.  Pour cela, on peut favoriser des prédateurs de ce rongeur et aider la prédation des buses et faucons par la mise en place de perchoirs à rapaces.

.

Perchoir à rapaces, dans le verger- installation perchoir à rapaces- attirer rapaces dans le verger-lutte contre campagnols.

Perchoir à rapaces, sur les bordures  du verger pour permettre aux rapaces de se poser régulièrement, leur mettant ainsi à disposition une nouvelle zone de chasse (points supplémentaires de surveillance et d’envol, pour la chasse à l’affût). 

.

perchoir dans verger- perchoir pour haie fruitière - Perchoir à rapaces, dans le verger- installation perchoir à rapaces- attirer rapaces dans le verger-

Mon perchoir à rapaces sur le palissage, pour la protection de la haie fruitière, dans le verger. A l’intérieur de la parcelle ou du verger, en leur mettant ainsi à disposition d’autres zones de chasses (points supplémentaires de surveillance et d’envol, pour la chasse à l’affût), en supplément des bordures

.

  • La protection des racines des arbres 

Pour des arbres isolés, il est possible de protéger le système radiculaire avec une corbeille en treillis en prenant soin de bien remonter les bords autour du tronc.  Ceci est valable pour la plantation de petits arbres fruitiers, en zone infectée par les campagnols, ou dans les zones à risques, comme les vergers sans entretien et les vergers en permaculture. 

.

Lors de la plantation, en zone à risque ou terrain avec des campagnols, on peut mettre une corbeille en grillage pour la protection des racines, contre les attaques du campagnol.

.

  • Travail du sol et tonte régulière

Le travail du sol, avec notamment le binage et le désherbage des lignes de fruitiers est une mesure de lutte préventive hautement efficace.  La présence d’une couverture végétale sur le sol, comme un paillis ou des touffes herbeuses denses et hautes, est a éviter surtout en hiver. 

Un autre moyen de lutte contre ces ravageurs consiste à entretenir les zones herbacées en bord de champ, les fossés et les haies. Ces endroits sont susceptibles d’abriter ces rongeurs et de favoriser leur reproduction. 

La hauteur de l’herbe devrait être de 8 à 10 cm au maximum à l’entrée de l’hiver :
– Évité les gardes mangers
Diminue la couche isolante
– Favorise la prédation.

.

Désherbage des fruitiers, pour favoriser l’action des prédateurs.

.

Une tonte régulière, également pour favoriser l’action des prédateurs naturels des campagnols.

.

Un tassement et un compactage de la terre au rouleau est un bon moyen de prévention contre les campagnols. En plus, cela facilite la tonte du verger.

 

.

  • A éviter pour ne pas attirer les campagnols

 

Cela gêne la vision des rapaces, favorise les déplacements aériens des campagnols et leur offre un abri chaleureux ! S’il est facile de contenir le développement de l’herbe dans son jardin, faire le choix entre paillis et rat taupier est un vrai dilemme pour le jardinier bio. Et si, en plus, le potager ou un verger à côté de prairies enherbées, le problème se corse. (photo Raymond Lehmann)

.

Voici le résultat d’un manque d’entretien, qui favorise les dégâts des campagnols. (photo Raymond Lehmann)

.

Éviter de laisser l'herbe au pied des arbres-campagnols

Éviter de laisser l’herbe au pied des arbres.

.

.

  • Avoir un bon chat contre les campagnols, souris, rats,…

Laissez votre chat rôder dans votre jardin afin que mère nature fasse son travail. Les chats chassent naturellement les rongeurs et sont assez efficaces à ce petit jeu, toutefois, ils risquent de vous ramener des campagnols aussi bien morts que vifs.

.

.

.

.

.

.

 

 

Commander ce piège : 

http://www.triangle-outillage.fr/voiries-equipements/4039-piege-a-taupes-et-a-campagnols-topcat.html

.

Le meilleur piège à campagnols- comment attraper les campagnols- Topcat- piège à campagnols- piège à mulots-utilisation piège Topcat- regrevudnoissapamegres

.

.

 

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone