Pesto à l’ail des ours sauvage

Très parfumé mais plus délicat que l’ail cultivé, l’ail des ours est une plante herbacée sauvage qui s’intègre dans de nombreuses recettes salées. Les feuilles hachées pourront parfumer aussi bien des légumes que des plats de viande ou de poisson, feuilles et tiges peuvent être mêlées à des salades variées.

En effet, dans cette plante tout se mange de la fleur au bulbe.

Illustration de l'ail des ours

Illustration de l’ail des ours

Quelques idées de préparations :

  • Un pesto (la recette sera détaillé dans cet article)
  • Un beurre d’ail des ours
  • Une omelette parfumée
  • Des feuilles d’ail des ours frites
  • Une poêlée d’ail des ours (un peu comme des épinards sautés ou avec d’autres légumes)
  • Une quiche agrémenter de feuilles d’ail des ours
  • Un écrasé de bulbe pour relever les plats
  • Des pickles avec les boutons floraux

Où et quand le récolter ?

On trouve assez facilement de l’ail des ours dans les bois et sous-bois, dans les endroits humides, ombragés et à proximité des ruisseaux. L’ail des ours est très fréquent dans le Grand-Est et dans tous les massifs montagneux, moins courant dans le Sud hormis dans les Pyrénées.

La récolte se fait au printemps entre début mars et début mai. C’est variable selon les régions et les conditions climatiques, par exemple, la saison commence dès la fin du mois de février en Alsace et plutôt en avril pour les Alpes. Il est préférable de récolter les feuilles avant la floraison, car, les feuilles jaunissent et perdent de la saveur.

 

Des champs d'ail des ours dans certaines forêts alluviales d'Alsace

Des champs d’ail des ours dans certaines forêts alluviales d’Alsace

Attention, il faut être vigilant durant la cueillette de l’ail des ours qui peut être confondu notamment avec le muguet (toxique). 

Voici, une vidéo détaillant les différences de façon très clair pour ne pas se tromper :

Lors de la cueillette, préférez cueillir feuille par feuille pour ne pas risquer de cueillir en même temps des espèces indésirables.

 

Les bienfaits ?

 

Cette plante dispose de nombreuses vertues, elle est connue depuis le Néolithique et l’on en retrouve l’usage médicinal dans toutes les grandes civilisations. 

L’ail des ours aide à maintenir le bon fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. De plus, il régule le métabolisme du cholestérol et régule l’activité cardiaque

L’ail des ours doit son nom au fait que les ours, au printemps, consomment de grandes quantités de cette plante. L’animal a instinctivement perçu l’intérêt de consommer d’ail des ours pour ses vertus dépuratives. Il détoxifie le foie et le sang des toxines.

Ail des ours en fleur

Ail des ours en fleur

Recette : Pesto classique à l’ail des ours 

 

Je vous présente la recette que nous avons l’habitude de réaliser dans notre famille, c’est la version la plus simple uniquement avec de l’huile d’olive. Il suffit de quelques minutes pour réaliser cette recette et c’est de mon avis, une des plus goûteuses en ail. 

Néanmoins, si vous voulez adoucir cette préparation, car l’ail des ours est assez corsé et piquant, rien ne vous empêche de rajouter un fromage type “parmesan” ou encore de la poudre d’amande.

 

Spaguettis au pesto à l'ail des ours

Spaghettis au pesto à l’ail des ours

Il s’accompagne parfaitement avec les plats de pâtes, des légumes sautés ou encore simplement en apéritif sur des petits toasts.

Au réfrigérateur, cette préparation mixée pourra être conservée environ une année. Si on introduit du parmesan, des amandes ou des pignons de pin, la conservation sera réduite à 2 mois maximum toujours au frais.

 

Les ingrédients et ustensiles :

 

  • Des feuilles d’ail des ours
  • De l’huile d’olive vierge
  • Sel
  • Poivre
  • Un mixeur ou broyeur
  • Du papier absorbant ou une essoreuse à salade
  • Un bocal de “confiture” vide avec couvercle 

 

La préparation :

 

1. Laver les feuilles de l’ail des ours plusieurs fois avec l’eau froide afin de supprimer les impuretés et la terre.

Lavage des feuilles

Lavage des feuilles

2. À l’aide de papier absorbant ou d’une essoreuse à salade, enlever l’excédent d’humidité.

Séchage des feuilles

Séchage des feuilles

3. Mixer les feuilles pendant 30 secondes afin d’obtenir une pâte. La texture n’est pas encore homogène.

 

Mixage des feuilles

Mixage des feuilles

4. Détendre la pâte obtenue avec l’huile d’olive et mixer à nouveau pendant 30 secondes afin d’obtenir une préparation ni trop liquide, ni trop visqueuse.

Rajouter l'huile d'olive

Rajouter l’huile d’olive

5. Si la texture vous convient (sinon, rajouter un peu d’huile, c’est une affaire de goût), saler et poivrer à votre convenance et mélanger à nouveau pendant quelques secondes.

6. A l’aide d’une cuillère, remplir le bocal du pesto au maximum et rajouter un peu d’huile pour compléter et remettre le bouchon. A réserver au frais, laisser masserer pendant 2 à 3 semaines avant consommation, il sera meilleur et un peu moins piquant.

Texture souhaité et remplissage du bocal

Texture souhaitée et remplissage du bocal

Bon appétit.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.