Les travaux d’hiver dans le verger

Contrairement, à ce qu’on peut penser, l’hiver n’est pas une période de tout repos au verger, durant cette période, vos arbres et arbustes sont en « repos » végétatif, c’est donc au contraire le moment idéal pour nettoyer, planter et entretenir le verger.

Mon verger sous le givre

Mon verger sous le givre

 

Récolter les dernières pommes

 

A la fin de l’automne, avant  les premières gelées, si vous possédez des variétés de pommes tardives, finissez les dernières récoltes et stocker les dans un endroit ayant une température constante idéalement entre 6 et 8 °C.

Ramassez tous les fruits momifiés restés sur les arbres ainsi que ceux qui sont tombés au sol et brûlez-les surtout s’ils présentent des traces de maladies.

 

Quelques pommes oubliées qui vont finir à la poubelle

Quelques pommes oubliées qui vont finir à la poubelle

 

Pendant l’hiver, vérifier le contenu de vos cagettes à fruits de garde dans votre cave ou chambre froide. En effet, des fruits tachetés, qui présentent des traces de moisissures ou trop murs pourrait pourrir et contaminer l’ensemble de vos fruits en stockage.

 

maladie de concervation pomme mauvaise conservation des pommes

Les maladies de conservations, ces fruits sont écartés du stockage

main-animee

En savoir plus, sur la conservation des fruits :

https://mapassionduverger.fr/recolte-et-transformation/

 

Nettoyer les arbres

 

Les lichens et les mousses ne sont pas dangereux pour vos arbres, contrairement à ce que l’on croit, ils ne parasitent pas vos arbres et ne détériorent pas l’écorce. Les spécialistes considèrent aujourd’hui ces végétaux comme d’intéressants indicateurs de pollution. Si vos arbres sont couverts de lichens, réjouissez-vous : c’est le signe d’un air préservé !

 

 

Néanmoins, ils peuvent abriter des champignons microscopiques vecteurs de maladies et les éventuelles larves de parasites.

 

Nettoyage licens et mousse

Avant / Après le nettoyage

 

Pour nettoyer les zones fortement envahies , je vous recommande d’utiliser une brosse en paille de riz ou en poils en plastique dur qui permettra un nettoyage plus doux pour l’écorce de votre arbre qu’une brosse métallique ou un grattoir à écorce.

 

Voici la brosse que j'utilise

Voici la brosse que j’utilise

 

Effectuer des traitements préventifs

 

L’hiver est la période favorable pour appliquer un traitement préventif à vos arbres fruitiers afin d’éradiquer œufs et larves qui hivernent dans l’écorce.

Un traitement préventif qui limitera forcément les traitements pendant la période de végétation.

Pour traiter les maladies tel que l’oïdium, la tavelure ou encore la cloque, on utilisera de la bouillie bordelaise. A pulvériser sur les branches et le tronc hors période de gel, de vent et de pluie.

 

La taille d’hiver

 

Attendez la fin de la période de gel, (en février par exemple), coupez les branches mortes, les gourmands et les nouvelles pousses verticales, et profitez-en également pour élaguer un peu l’arbre afin de lui donner une bonne forme et un beau volume.

 

 

En savoir plus, sur la taille : main-animee

https://mapassionduverger.fr/taille-et-forme-fruitiere/

 

Planter vos nouveaux arbres

 

Au début de l’hiver et en dehors des périodes de gel, les plantations d’arbres fruitiers sont possibles. Les végétaux sont en repos végétatif et auront bien plus de chance de reprise à cette époque de l’année.

Deux semaines avant la plantation, il faudra préparer les trous de plantation (40-50cm de profondeur selon la taille des spécimens), y ajouter au fond une couche de drainage (graviers, tuiles cassées, etc…).  Le jour J, placer l’arbre au centre du trou et assurez-vous que le point de greffe arrive juste au niveau ou légèrement au dessus du sol (2 cm environ). Une fois l’arbre fruitier correctement positionné, vous pouvez refermer le trou avec la terre extraite mélangée à du bon fumier. Arroser abondamment.

Pour finir, il faut tuteurer les nouvelles plantations afin de soutenir l’arbre du vent, car, son système racinaire n’est pas encore bien développé.

 

frutiers_commentplanter_0

 

Effectuer des vérifications

 

Identifier les arbres morts

 

On peut durant cette période, faire un bilan de l’année précédente, notamment identifier les arbres ayant souffert des conditions climatiques ou environnementales. Cette année 2021 a été difficile pour mes pêchers et nectariniers. En effet, le gel de l’hiver précédent qui a nécrosé les nouveaux bourgeons, un été très humide dans le verger, suivi de la cloque ont eu raison de mes arbres.

Pechiers et nectariniers morts

Déjà durant l’été, on voit très bien que l’hiver a été très dur pour mes pêchers.

 

La plupart des bourgeons ont été nécrosés avec le gel et les rares pousses ont reçu la cloque

 

Comme en 2014, pour certains de mes cerisiers, je soupçonne l’asphyxie radiculaire d’être une cause de la mort prématurée de ces arbres.

L’excès d’humidité du sol provoque l’asphyxie radiculaire. L’eau en excès envahit les pores du sol en chassant les gaz, y compris l’oxygène, ce qui entraîne le dépérissement et la mort des racines. Les symptômes se manifestent par une mauvais débourrement des bourgeons au printemps, des flétrissures de pousses, de très petits fruits, une mauvaise croissance durant l’été et le dépérissement progressif de l’arbre.

 

Rien a faire pour le sauver

Il n’y a rien à faire pour le sauver, l’arbre est mort.

 

Au printemps, il faudra donc retirer ses arbres morts avec regrets, mais, parfois il n’y a plus rien à faire… Les échecs font partis du « jeu » malheureusement…

 

Arrachage arbre mort

Arrachage de certains de mes cerisiers morts souffrant d’asphyxie radiculaire et racinaire en 2014

 

Refaire les liens sur vos formes fruitières

 

Pour que vos formes fruitières continuent de suivre leur chemin sur leur tuteur, il ne faut pas oublier de refaire les liens sur les nouvelles pouces de cette année.

Refaire les liens

 

Avec une durée de vie de 4 à 5 ans, ce lien plus souple est idéal pour attacher vos plants de tomates, fleurs, arbres fruitiers et palmettes en formation,, sans risquer un étranglement ou une blessure par frottement. Ce scoubidou est indispensable pour la formation des arbres fruitiers, de vos palmettes et vos espaliers. Cette gaine est réutilisable pendant plusieurs années, car elle se laisse défaire facilement. Ce produit utilisé par les professionnels, va vous faciliter la vie et vous garantir un résultat impeccable, grâce à son élasticité et sa résistance. Moi, j’utilise un diamètre de 3 mm et 4 mm, pour la formation de mes palmettes et espaliers.

 

Où acheter:main-animee

http://www.triangle-outillage.fr/liens-etiquettes/483-pelote-gaine-pvc-creuse.html

 

 

Enlever les pièges à guêpes

 

En hiver, il ne faut pas oublier de décrocher vos pièges à guêpes et frelons, les nettoyer et les ranger au sec pour l’année prochaine.

 

Ne pas oublier les oiseaux

 

En hiver, il faut également prendre soin des oiseaux. Il ne faut pas oublier la nourriture destinée aux oiseaux sauvages. L’intention de cette activité était de suppléer le manque de nourriture pendant la saison hivernale. Les mangeoires procurent aux oiseaux une source alternative de nourriture à une période où la neige et le froid rendent plus difficile l’accès aux aliments naturellement accessibles.

Mise en place de boules de graisse avec le chat

 

On peut également vérifier que les entrées des nichoirs ne sont pas obstruer.

 

 

L'hiver, c'est quand même une belle saison, vivement la neige !

L’hiver, c’est quand même une belle saison, vivement la neige !

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.