– Les coccinelles

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Présentation

Les coccinelles, aussi appelées bêtes à bon Dieu, figurent parmi les insectes les plus utiles. Ce sont en effet des prédateurs voraces et efficaces d’insectes nuisibles, qui se nourrissent de plus de 50 espèces de pucerons. Une seule coccinelle consommera des milliers d’insectes nuisibles au cours de sa vie, aidant ainsi à protéger les potagers de même que les vergers commerciaux et les grandes cultures. Là encore, cela permet éviter d’utiliser tout insecticide.

.

 coccinelles_accouplement_feuille

 .

.

Installation larves de coccinelles en 2013

Cette année j’ai des centaines de coccinelles dans mes pommes de terre.  Je les récupère pour les mettre dans mon verger.

.

Larves de coccinelles et coccinelles dans mes pommes de terre.

Larves de coccinelles et coccinelles dans mes pommes de terre.

.

Larves de de coccinelles.

Larves de de coccinelles.

.

IMGP3620

Même sur les mauvaises herbes.

.

larve de coccinnelles  récupéré dans un seau pour les mettre dans le verger.

J’en récupère dans un seau pour les mettre dans le verger.

.

Installation des larves et des coccinelles, sur un pommier envahi de pucerons

Installation sur un pommier envahi de pucerons le 07.08.2013

.

Installation des larves de coccinelles, sur un pommier envahi de pucerons

Encore une larves

.

Installation d'une vingtaine de larves et de coccinelles, sur un pommier envahi de pucerons

Et voilà, j’ai mis une vingtaine de larves et de coccinelles par arbres.

.

Installation des larves et des coccinelles, sur un pommier envahi de pucerons. Tout de suite en action, pour dévorer les pucerons

Tout de suite en action, pour manger les pucerons.

.

Après quelques jours, plus les pucerons, sur ce pommier, les coccinelles, on bien fait leur travail.

Voici le résultat du même rameau le 12.08.2013. Après quelques jours, plus les pucerons, sur ce pommier, les coccinelles, on bien fait leur travail.

.

.

Inconvénient

S’il n’ y a plus de pucerons, elles peuvent également s’attaquer aux fruits, mais les dégâts ne sont pas importants. (Que 2 pêches sur l’arbre)  C’est plus facile à maitriser avec les nids à forficules, qu’il suffit de déplacer dans un autre arbre, dès qu’ils ont mangé les pucerons.

.

Coccinelles qui s'attaque aux fruits, par manque de pucerons, dans l'arbre.

Coccinelles qui s’attaque aux pêches, par manque de pucerons, dans l’arbre.

.

.

 Achat de larves de coccinelles

On peut acheter des larves de coccinelles pour en introduire dans le verger.

.

.

.

.

.

Cycle biologique

Pendant l’été, les coccinelles se nourrissent d’insectes à corps mou, comme les pucerons et les cochenilles. À l’approche de l’automne, lorsque les températures chutent, la plupart des espèces de coccinelles se préparent à hiverner au sol dans la forêt, souvent au pied d’un arbre, sous l’écorce, les feuilles ou autres débris.

 .Coccinelle asiatique reproduction

.

.

Abri à coccinelles

Ils offrent un nid douillet à la coccinelle pour passer l’hiver et rester ainsi dans le verger. Elle n’ira pas se cacher ailleurs et ainsi s’éloigner du verger. Au printemps, elle sera déjà là pour dévorer les pucerons.

 .

.

.

.

Autre modèles

(cliquer sur le lien)

https://www.google.com/search?q=h%C3%B4tel+%C3%A0+insectes&hl=fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=MvVFUYaEE8iZhQe54oGQBw&ved=0CAcQ_AUoAQ&biw=1440&bih=688#hl=fr&tbm=isch&sa=1&q=abri+%C3%A0+coccinelles&oq=Abri+%C3%A0+coccin&gs_l=img.1.0.0.229755.238072.6.240611.22.17.3.2.3.0.374.3266.5j4j3j5.17.0…0.0…1c.1.6.img.OAc8DZZpCUY&bav=on.2,or.r_cp.r_qf.&bvm=bv.43828540,d.ZG4&fp=eb46fe9de641c904&biw=1440&bih=688

.

.

 Les coccinelles asiatiques

Après le frelon asiatique, c’est la coccinelle du même nom qui commence à faire des siennes. Moins dangereuse. Mais embêtante quand même, la coccinelle asiatique, comme son nom l’indique, n’est pas une espèce indigène de l’Europe, mais est plutôt originaire de Chine.  Elle a commencé à être importée sur notre territoire il y a de nombreuses années et notamment en 1980, afin d’aider les agriculteurs et les particuliers à lutter naturellement contre les pucerons. Elle s’attaque également aux coccinelles locales, fragilisant les populations.

 .

 Les coccinelles asiatiques, de-plus en plus voraces

Les coccinelles asiatiques, de-plus en plus voraces.

 Invasion de coccinelles asiatiques, dans la maison.

Invasion de coccinelles asiatiques, dans la maison.

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

Partager via Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
2 commentaires

2 réflexions au sujet de « – Les coccinelles »

  1. Bonjour,
    Votre photo http://mapassionduverger.fr/wp-content/uploads/2013/08/IMGP3620-1024×768.jpg où est inscrit en dessous : « Même sur les mauvaises herbes. », montre en fait du Chénopode blanc (Chenopodium Album ).
    Le Chénopode blanc est en fait une plante comestible délicieuse qui se cuisine comme les épinards, et qui a une saveur plus délicate et moins amère que les épinards, je préfère largement manger d’ailleurs cette plante que la plante à Popeye !
    Cette mauvaise herbe devrait être remis au goût du jour, les Romains la cultivaient, et je ne comprends pas que nous ayons pu perdre le fil de ce véritable don de la nature.
    Les feuilles et les petites graines sont les parties comestibles.
    Le gros intérêt que je souligne, c’est que le Chénopode blanc est très commun, et qu’il n’y a pas vraiment besoin de le cultiver pour la récolter, c’est encore un avantage que la nature nous offre !
    Alors mangeons du Chénopode blanc !

    Au plaisir de partager !

    Jérôme Gorriz

    • Bonjour Jérôme,

      Merci pour ce partage, je ne savais pas. On peut en apprendre tous les jours, pourquoi pas le goûter. Il faut tous essayer et tester, dans sa vie, pour ne pas mourir bête.

      Cordialement

      Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *